• • Faïencerie HB-Henriot : bols chinois contre bols bretons

    Publiée le 09/02/2011, par Hexaconso
    Trois euros la (pâle) version chinoise, 34 euros l'authentique bol prénom à oreillette, fabriqué et peint à la main à Quimper ! Difficile de lutter... La maison HB-Henriot, trois siècles d'existence, 50 salariés dont 35 en production, vient donc d'être placée en redressement judiciaire début février.

    Ce n'est pas la première fois que la manufacture HB-Henriot traverse des turbulences, mais, jusqu'à présent, elle s'en était toujours relevée. Son PDG, Paul Chiron, qui a racheté la faïencerie il y a sept ans à Paul Janssens, ne cache pas, depuis deux ans, ses intentions de céder...
    Lire la suite...
  • • Clayeux : la fin d'une histoire Made in France ?

    Publiée le 02/02/2011, par Hexaconso
    Clayeux était la dernière marque de mode enfantine Made in France. Pourquoi "était" ? Parce que sa liquidation judiciaire vient d'être prononcée en ce début février.

    L'histoire de Clayeux débute dans les années 50 à Montceau-les-Mines, avec une gamme de layette façon "tricotée main" destinée aux mamans qui travaillent et qui se sentent culpabilisées de ne plus avoir le temps de tricoter elles-mêmes les vêtements de leurs bébés ! Toujours dirigée par la famille Clayeux, la marque s'est au fil du temps taillée une réputation mondiale dans l'univers de la mode enfant "haut de...
    Lire la suite...
  • • Toyota : une citadine hybride "Made in France" pour 2012

    Publiée le 28/09/2010, par Hexaconso
    Au terme d’une compétition entre différents sites Toyota dans le monde (en France, Grande-Bretagne, Turquie et au Japon), c’est finalement celui de Valenciennes qui est sorti vainqueur. C’est dans cette usine française que sera donc produite à partir de 2012 la future citadine hybride « Made in France » du constructeur japonais, dont le modèle n’a pas encore été dévoilé.

    Une véritable bouffée d’oxygène pour ce site qui fabrique la Yaris, et qui ne tourne aujourd’hui qu’à 60% de ses capacités. La crise est en effet passée par Valenciennes, et l’équipe de nuit a dû être...
    Lire la suite...
  • • Bleuforêt reprend Olympia

    Publiée le 28/04/2010, par Hexaconso
    Après plusieurs semaines d’attente, les 180 salariés d’Olympia, fabricant de chaussettes, à Romilly-sur-Seine (Aube) sont enfin fixés sur leur sort.

    La moitié d’entre eux (90) sont repris sur le site, pour y effectuer des opérations logistiques, par Tricotage des Vosges (TDV), basé à Vagney (Vosges), dont l’offre a été retenue par le tribunal de commerce de Troyes mardi 27 juin. Le repreneur propose également une vingtaine de postes, par mutation, dans son usine vosgienne qui emploie déjà 240 personnes.

    « Nous allons relocaliser dans les Vosges une grande partie de la production d’Olympia jusqu’alors...
    Lire la suite...

Réalisation : Agence Multimedia Otidea