•Atol


2, rue de la Renaissance
92184 Antony

Site(s) de production : Morbier (39)

Effectif : 90 emplois

Produits

Sublimement représentées par Adriana Karembeu, Atol vous propose aujourd'hui trois collections de lunettes de vue entièrement fabriquées en France.
 
La collection "Motifs" (ex-Ushuaïa), relocalisée en 2005, vous permet de personnaliser "en un clic" vos lunettes, grâce à un jeu de motifs interchangeables.
 
Avec la collection "Adriana Karembeu", les lunettes s'inspirent des techniques de maquillage et vous proposent des parures de branches à sélectionner en fonction de votre couleur de cheveux, votre carnation, votre regard et votre caractère.

La dernière née de ces collections, baptisée "Nu", dessinée pour que vous ne fassiez qu'"un" avec vos lunettes.

On attend la collection suivante...

Historique et savoir-faire

Fondé en 1972 sous forme de groupement coopératif, ATOL (l’Association des Techniciens en Optique et Lunetterie) est aujourd’hui la 4ème enseigne du marché de l’optique en France. Le réseau compte plus de 700 magasins à l’enseigne et développe un chiffre d’affaires fin 2007 de plus de 306 millions d’euros, avec la plus forte croissance du secteur.
 
Dans un premier temps conçue et fabriquée en Chine, la collection Motifs (anciennement appelée Ushuaïa) a été relocalisée en 2005 en France, et plus précisément dans le Jura, berceau bicentenaire de l'industrie lunetière en France.
 
Pourquoi ce retour aux sources ? "Pour des question de délais, mais aussi de qualité", répond-on chez le lunettier. "La Chine est parfaite pour la production de masse", elle l'est moins pour d'autres critères, notamment de finition. Exemple : "les couleurs demandées n'étaient pas toujours celles que nous recevions".
 
Forte de cette première expérience, Atol a ainsi sorti début 2010 une deuxième collection de lunettes de vue, baptisée "Adriana Karembeu", et fabriquée elle aussi dans le Jura. Et en 2011, une troisième collection jurassienne, baptisée "Nu" est lancée. Ce lancement marque un nouveau pas dans la démarche de la coopérative en faveur d'une croissance durable et solidaire.
 
Ces collections "Made in France" permettent en effet de maintenir des sous-traitants du secteur de la lunetterie en France. Et ils en ont bien besoin ! Une trentaine d'emplois ont ainsi pu être maintenus dans un bassin industriel très durement affecté par les délocalisations.

Réalisation : Agence Multimedia Otidea