•Bonzini


24, rue Désiré Viénot
93170 Bagnolet

Site(s) de production : Bagnolet (93)

Effectif : 37 emplois

Produits

Tous les papas ont rêvé un jour de pouvoir faire une partie de baby-foot à la maison avec leurs enfants. Mais avec un vrai baby-foot, pas un joujou pour enfant...
Et bien, c'est possible. Les particuliers peuvent en effet acquérir un vrai baby-foot, le même que ceux que Bonzini fournit à 85% des cafés, bars et restaurants français depuis plus de 50 ans.
 
Au-delà du baby-foot classique des cafés de notre enfance, Bonzini propose aujourd'hui des habillages très "déco" pour s'intégrer au mieux à votre intérieur. Un baby-foot version "luxe" vient même d'être créé, en partenariat avec Domeau & Pérès. Ces deux là, tapissier et sellier, collaborant avec les plus grands noms du design, de Putman aux frères Bouroullec, ont habillé de cuir un des modèles leader de la célèbre marque. Le prix est certes assez peu accessible (à partir de 3 600 euros), mais on peut rêver un peu, non ?

Historique et savoir-faire

La société Bonzini, créée en 1927, évolue depuis cette date dans l’industrie des loisirs. La mécanique de précision et la fabrication de meubles ont été ses premières activités. Ce savoir-faire a été mis dès les années 1930 au service de l’industrie des loisirs.
 
C’est au début des années 1950 que la gamme de baby-foot Bonzini se développa avec le modèle B53 sorti des ateliers de Bagnolet en 1952. C’est en 1959 que sortait le premier modèle B60, dont l’esthétique et l’utilisation de matériaux modernes pour cette époque allaient innover dans la profession des jeux de cafés.
 
Aujourd'hui, sur les 4 400 m² couverts de l'usine de Bagnolet, près de 5000 baby-foot sont fabriqués par an, tous modèles confondus, pour particuliers, collectivités et lieux publics.
 
A ce jour, plus de 115 000 baby-foot modèles B60 et près de 40 000 modèles B90 ont été fabriqués et vendus dans près de 60 pays. Les baby-foot Bonzini représentent 85% du parc de baby-foot professionnels équipant les cafés et hôtels français.

Réalisation : Agence Multimedia Otidea