•Charles et Charlus


1, rue des Sept Agaches
59000 Lille

Site(s) de production : Lille (59)

Effectif : 4 emplois

Hexaconso aime

Les beaux cuirs !

Produits

Elles ne sont plus très nombreuses les véritables marques de maroquinerie à encore vraiment fabriquer leurs articles en France, et encore moins à partir de peaux issues de tanneries françaises.

En voici donc une : la Maison Charles et Charlus. A partir de peaux de très grande qualité, soigneusement choisies, les artisans de Charles et Charlus créent et réalisent des sacs, besaces et serviettes en cuir pleine fleur teinté dans la masse.

Ce sont ainsi de véritables sacs d'exception qui sortent des mains expertes de ces passionnés au savoir-faire si précieux.

Alors, plutôt que de cautionner les démarches de destruction d'emplois et de savoir-faire pratiquées par nombre de pseudo "grandes marques", privilégions les entreprises qui font le pari de la qualité et de la fabrication locale.

Historique et savoir-faire

La société Charles et Charlus a été créée en février 2007, après le rachat de la marque et de l'ensemble des métiers de maroquinerie.
 
L'activité avait commencé en 1975 dans le nord de la France. Jean-Loup Chartier, artisan, façonne alors des modèles de sacs qu'il vend dans son magasin du Vieux Lille.
 
Depuis, pour assurer son développement, la maison Charles et Charlus a intégré son propre atelier de fabrication.
 
Les cuirs sont ainsi sélectionnés auprès des tanneries françaises les plus réputées. Charles et Charlus ne travaille que le cuir pleine fleur et leurs exigences les conduisent parfois à participer à la création de nouvelles peausseries.
 
Sélection des cuirs, vérification, coupe, parage, assemblage, pique, finition, sont autant de tâches qui ponctuent les heures de l'atelier et font de chaque sac un objet unique.

Toutes ces fonctions, essentiellement manuelles, sont exercées depuis plus de trente ans par les artisans de la Maison Charles et Charlus, tous passionnés de leur métier. Charles et Charlus perpétue avec eux cette tradition.

Réalisation : Agence Multimedia Otidea