•Haricot Tarbais


ZA Bastillac Norde
65000 Tarbes

Site(s) de production : Zone IGP : Hautes-Pyrénées (65) + cantons limitrophes

Effectif : 15 emplois

Produits

Premier Haricot français à avoir obtenu un Label Rouge en 1997, le Haricot Tarbais se distingue par la finesse extrême de sa peau qui facilite la cuisson et le rend incomparablement délicat en bouche, léger et digeste. Particulièrement pauvre en amidon, sa chair est d'une remarquable tenue. Il n'éclate pas durant la cuisson, ne s'écrase pas en purée dans l'assiette, mais, son heure venue, fond sur la langue et vous régale de sa délicieuse onctuosité.
 
Selon les nutritionnistes, le Haricot Tarbais possède de nombreuses vertus nutritionnelles. Pauvre en lipides (1% de MG) et riche en fibres et protéines, le haricot tarbais possède une valeur énergétique très faible : 128 Kcal pour 100 g de haricot réhydraté.
 
Avec le site internet de la coopérative, vous saurez tout sur le Haricot Tarbais, vous trouverez des recettes, et vous pourrez même en acheter en ligne.

Historique et savoir-faire

Les premières traces du Haricot Tarbais remontent au début du 18ème siècle. Le Haricot Tarbais étant une plante grimpante, il est très vite associé au Maïs dont les hampes lui servent de tuteur. C'est ainsi que les 2 plantes se répandent très rapidement autour de Tarbes où l'on prend l'habitude de semer un grain de haricot au pied de deux jambes de maïs contigües. Durant tout le 19ème siècle, la culture de ce haricot ne cessera de croître, avant d'amorcer un déclin au 20ème siècle.

Dans les années 50, l'introduction des maïs hybrides à haut rendement sonne le glas de la culture qui assurait la prospérité de la Bigorre jusque là. Face à l'intensification de la culture du maïs, la production de haricots, moins rentable et rendue pénible par son mode de conduite quasi exclusivement manuel, devient mineure. A la différence des autres variétés de haricots, la récolte du Haricot Tarbais ne peut être mécanisée.
 
 En 1986, de la concertation entre un Conseiller agricole à la Chambre d'Agriculture de Tarbes (Pierre PUJOL) et un groupe d'hariculteurs naît une idée : «Le Haricot Tarbais ne serait-il pas un moyen de diversifier l'Agriculture Départementale, face aux difficultés observées sur les grandes productions (céréales, lait, viande)?» La relance du Haricot Tarbais est le fruit de cette réflexion... Sous l'impulsion de ces hommes, une douzaine d'agriculteurs acceptent alors de se lancer dans l'aventure. Des jeunes, à la recherche d'un complément de revenu... mais aussi des anciens, avec l'envie de transmettre une richesse d'antan qui leur tient à cœur.
 
Depuis cette initiative, l'histoire du renouveau du Haricot Tarbais est en marche...

Réalisation : Agence Multimedia Otidea